Le kaba : vêtement traditionnel douala (Cameroun)

Kaba_Les_Palabreuz.jpgPeut-être avez-vous déjà vu ces grandes robes en pagne plissées et à manches longues, portées par des femmes noires africaines. C’était probablement un kaba. 

Non non, pas « Kaba » comme le nom de famille qu’il existe en Afrique de l’Ouest, ou encore le sac que l’on utilise pour aller faire le marché; il s’agit là d’un vêtement. Vous aimeriez en savoir davantage sur le sujet ? Attrapez votre tasse de thé, Les Palabreuz ♧ vous disent tout !

Avant l’arrivée des missionnaires anglais au Cameroun au 19ème siècle, les jeunes femmes douala issues d’une région du littoral camerounais, s’habillaient avec des tenues locales, parfois très peu couvrantes. À l’arrivée de ces derniers, les choses commencèrent à changer : les femmes des missionnaires n’étaient pas vraiment friandes de ces tenues, et préféraient que les jeunes femmes douala soient davantage couvertes, notamment en présence des missionnaires. Jalousie ? Crainte ? Allez savoir.

C’est donc la raison pour laquelle elles ont forcé ces jeunes femmes à porter de plus amples vêtements en leurs imposant le port d’un grand tissu laissant des espaces pour y glisser la tête et les bras, recouvrant une grande partie du corps : une couverture, soit « cover » en anglais. Ce mot anglais a été déformé au fil des années, pour arriver à « kaba », car le son « v » n’existait pas chez les douala. Aussi, la prononciation des mots en « …er » se transforme régulièrement en « …a », comme par exemple « I remember », qui devient « I rememba ». C’est le cas dans plusieurs autres pays tels que le Nigéria, le Sierra Leone, le Ghana etc…Kaba_de_dos_Les_Palabreuz

Cette robe, selon ses caractéristiques (tissu, longueur, détails), convient à plusieurs occasions : obsèques, cérémonies de mariage traditionnelles, préparation de la cuisine, ménage… En sommes, presque tout type d’événement ! Il y en a un, le ngondo, qui est un événement traditionnel et rituel depuis 1830 pratiqué par les peuples sawa, autochtones du littoral camerounais. Le terme « ngondo » désigne le cordon ombilical. Cette fête a lieu durant la première semaine de décembre dans la ville de Douala et donne l’occasion de rassembler annuellement les douala et ainsi célébrer l’histoire de la cohésion de ces ethnies contre l’attaque de Malobè Etamè (l’histoire raconte qu’il était une terreur aux marchés de Pongo, une ville situé au nord de Douala). Lors du ngondo, on peut observer des spectacles de balafons, des courses de pirogues; on aussi se restaurer et surtout danser ! La tenue traditionnelle lors de ces festivités a légèrement évolué avec le temps, mais la base reste la même, pour les femmes, un kaba aux les motifs divers, le tissu changeant tous les deux ans et les hommes quant à eux, arborent un ensemble composé d’un pagne en velours autour de la taille appelé le sanja (ou vervêti) et d’une coiffe nommée eko.Kaba_3_Les_Palabreuz

Aujourd’hui, les principales caractéristiques de ce vêtement résident dans la quantité de tissu utilisée (puisqu’il y a des fronces au niveau de la poitrine) ainsi que dans une poche camouflée ; la plupart du temps, celle-ci se trouve sur le côté droit et est accessible via une fine fente verticale bien dissimulée. Si vous vous promenez à Yaoundé au Cameroun et que vous apercevez une femme avec un kaba long jusqu’aux pieds, il a des chances qu’elle soit douala (à noter que cela n’est pas exhaustif, bien sûr !). En effet, d’autres ethnies peuvent également l’arborer, mais auront tendance à le raccourcir.

Il existe des milliers de variantes du kaba, chacun le faisant coudre selon ses goûts. Vous en trouverez des longs à manches courtes, des courts avec toutes sortes d’empiècements, des mi-longs avec des poches à l’arrière etc… Les matières peuvent également varier d’un kaba à un autre, mais la plus courante est le pagne.Kaba_2_Les_Palabreuz

N’ayez crainte, le kaba n’est plus assimilé aux femmes d’un certain âge. Il se modernise tous les jours grâce aux créations des tailleurs locaux et des idées des clients.

Les Palabreuz ♧

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s