Suis-je assez noire à vos yeux ?

Aperçu_commentaires_video_les_palabreuz.pngNous devrions commencer par la B.A BA, à savoir, qu’est-ce qu’être « noir(e) » ? Pour certains, cela résulte de la pigmentation de la peau, pour d’autres, c’est être d’origine africaine. En vérité, ce mot a évolué, car de nos jours il renvoie plutôt aux origines africaines. Lorsqu’on dit « les noirs », cela fait écho aux personnes venant d’Afrique ou encore des Antilles. Abus de langage ?

Ne vous méprenez pas, nous savons que nous sommes africaines et noires, mais il semblerait qu’une partie de notre communauté, de nos “frères et sœurs”, ne nous considèrent pas comme telles. Ils se donnent le droit de remettre en question nos origines et appartenances ethniques.

Nous pensions que notre beau teint chocolaté et caramélisé suffisait, qu’il était notre identité, notre passeport vers le Wakanda…mais non !

Nous avons pu constater par nos expériences respectives, qu’il peut y avoir des formes de dénigrement des noirs par les noirs…

Venant des africains vivant en Afrique

« Bienvenue la blanche » qu’on ose vous chanter une fois arrivé(e) à l’aéroport dans une ville d’Afrique noire, « Pourquoi tu marches comme une blanche ? », ou encore entendre des phrases comme « La fille-ci est une vendue », ne sont pas agréables à l’oreille ou même à la lecture.

Donc parce que cela fait des années que nous vivons en France, nous nous ne sommes plus africaines ? Parce que l’on parle désormais souvent avec un accent parisien (logique puisqu’on y habite), nous devons nous faire renier ? De même si vous avez le « malheur » d’avoir 50% de vos connaissances ou amis ayant la peau blanche : vous dérivez du droit chemin ! Non mais quelles foutaises… C’est davantage une histoire de statistiques et de feeling, qu’autre chose.

Ce type de situation, nous l’avons vécu, que ce soit dans la vraie vie ou via les réseaux sociaux. Par exemple, nous avions fait une vidéo où nous donnions notre opinion sur le retour en Afrique pour les africains vivant en France. Gros tollé ! Nous ne nous attendions pas à recevoir certaines remarques. Vous pouvez en lire quelques-unes ci-dessous :

Commentaires_negatifs_video_les_palabreuz.png

Que dire ? À titre informatif, notre vidéo avait pour objectif de faire réfléchir nos semblables sur un tel projet. Rien de négatif, bien au contraire. Bien que nous n’ayons pas forcément toujours employé les bons mots pour nous exprimer, le fond était là : nous avons envie de vivre dans un pays africain d’ici quelques années. Lorsque nous sommes toutes les trois nous sommes assez joviales et rigolons beaucoup ensemble. Visiblement, cette attitude n’a pas plu à plusieurs personnes qui ont considéré que l’on prenait le sujet à la légère. Finalement, nous avons constaté qu’une bonne partie des commentaires négatifs émanait de personnes a  priori noires, vivant apparemment en Afrique. Il est évident que lorsque l’on s’engage sur les réseaux sociaux à donner son opinion sur un sujet, certaines personnes ne seront pas d’accord et critiqueront le fond et/ou la forme. Mais dans ce cas de figure, notre côté « noir » a été attaqué. Est-ce du dénigrement ? De l’ignorance ? Du mépris ?

Heureusement, d’autres personnes ont compris notre intention, et ont été, au même titre que nous, étonnées par quelques commentaires d’autres internautes. En voici une partie : Commentaires_positifs_video_les_palabreuz

Par les africains de France

Chacune de nous a déjà reçu des remarques comme « t’es une bounty toi » ou encore « tu fais trop ta babtou ». Qu’est-ce qu’une bounty ? Et bien c’est une personne noire qui semble renier ses origines, en se prenant pour une personne blanche. Ce que nous devrions réellement nous demander, c’est : que signifie se prendre pour une personne blanche ? Ne pas crier au téléphone dans le train, employer des mots soutenus de la langue française ou encore écouter du rock ? Dans ce cas, il faut venir ici nous expliquer ce qu’est le civisme, la culture générale ou même les goûts.

Être noir(e) n’est pas un comportement. On peut être noir(e) et punk, noir(e) et introverti(e), noir(e) et emo, noir(e) et adorer la variété française, noir(e) et rigoureux(se), noir(e) et ne pas savoir danser, noir(e) et bon(ne) à la natation… Pourquoi chacune de ces combinaisons serait-elle incompatible ? Chaque être humain, peu importe sa couleur de peau, présente des caractéristiques qui lui sont propres. Être noir(e) n’est pas un combo de traits de caractère automatiquement implanté sur chaque personne à la mélanine prononcée.

Au lieu de nous rabaisser les uns les autres, nous devrions plutôt apprendre de chacun et construire de belles choses. Encourager son prochain au lieu de systématiquement lui mettre des bâtons dans les roues et se renseigner sur les tenants et aboutissants d’une situation avant de faire des conclusions hâtives, sont des choses sur lesquelles nous devrions réfléchir.

On attend vos avis sur la question !

Les Palabreuz ♧

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s